• Accueil

    les arts plastiques Option facultative au Lycée Georges Brassens
  • mise à  jour


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • Par 2 ou plus créez une photographie dont le sujet est

     

    "Présence invisible"

     

    Prises de vues à approfondir par analyse sur place.

    Analyser l'image prise, etchercher à affiner les choix de point de vue, de cadrage, de lumière, d'arrière plan...

     

    Travail à reprendre éventuellement au fil des séances.


    votre commentaire
  • Travail de recherche relatif au sujet de pratique:

    "UNE PRESENCE INVISIBLE"

    Recherchez sur le réseau internet 3 oeuvres que vous avez déjà rencontrées et trois oeuvres inconnues de vous, appartenant chacune à une époque différente, et de natures différentes.

    Vous copierez, dans un article de votre rubrique, une reproduction de ces 6 oeuvres, et vous les légenderez, en indiquant:

    Le titre de l'oeuvre. Le nom de l'artiste. L'année de création. La technique. Les dimensions. Le lieu de conservation (musée, galerie...)


    Pour chacune d'entre elles vous tenterez de nous réveler en quelques lignes la présence invisible que vous y décelez.

    Exemple:

    Annonciation

    L'annonciation
    Ambrogio Lorenzetti
    1344
    Tempera sur bois
    127 x 120 cm
    Pinacoteque Nationale, Sienne

     

    Ambrogio Lorenzetti est le premier à se poser la question de figurer l'incarnation dans l'annonciation dans le cadre de la perspective géométrique. Il construit un espace où l'infini change de nature et s'incarne en corps opaque. Dans la partie haute, la colonne appartient au fond d'or, à la lumière divine. Dès lors qu'elle passe dans la partie basse, ce lieu mesurable par la perspective où sont l'Ange et la Vierge, elle devient opaque : elle est la figure de l'incarnation.

    La colonne est en effet un des symboles les plus connus et traditionnels du Christ : Columna est Christus, "le Christ est une colonne". La colonne, c'est donc l'éternel en tant qu'il est déjà là. Pierro della Francesca reprendra ce motif pour son annonciation du polyptique de saint Antoine.

    Source : Daniel Arasse, Histoires de peintures, chap. 5 : Perspective et annonciation. Denoël, 2004.

    D'autre part, les mains croisées sur le coeur de Marie peuvent figurer que le saint esprit a déjà opéré et que le fils de Dieu est déjà au sein de la vierge. Invisible, mais bien présent.




    votre commentaire